Sviyazhsk Historical-Architectural and Natural Landscape Complex

Sviyazhsk is 30 km of Kazan, Republic of Tatarstan, Russian Federation at the confluence of the Volga River, the Sviyaga River and the Shchuka River on the frontier of Taiga-forest-steppe flat land and forest-steppe biological areas. It includes the water-insular system of the Svyazhsk Bay where the geological outlier of the island with the architectural and town-planning ensemble of the ancient fortress town rises above the surface. Its area is 64.37 hectares; the buffer zone is 9136.63 hectares. The State Architecture and Art Museum ‘The island town of Sviyazhsk’ funded from the federal budget was created. In the adjacent area of the buffer zone there is the Volga-Kama Biosphere Reserve which has been under the UNESCO jurisdiction since 2007, also funded from the federal budget. The development concept of the state museum ‘Island town of Sviyazhsk’ for 2010-2019 and the 2010-2015 complex project ‘Tatarstan’s cultural heritage: the town of Bolgar and the island town of Sviyazhsk’ were adopted. In order to preserve and restore the monuments and cultural landscape elements, the Republican Foundation Renaissance and the Expert Council was established in 2010; they included acknowledged international, Russian and Tatarstan scientists and experts.

The Sviyazhsk fortress was founded on May 24, 1551 (originally it was called Ivan-Gorod and was renamed in the late 16th-early 17th century). It is the world's only example of a one-time settlement and application of a superfast building technology (during 24 days) of a big wooden medieval town-fortress built on a premeditated plan from construction material prepared beforehand. It has preserved its sizes, shapes, basics of the original city-building ideas and integrity of the basic layout and the three-dimensional compositions as well as the specific connection and corridors between the architectural dominants and landscape. It has also maintained its functional organization of the complex, historical town-building components of the 16th-early 20th centuries and some of the original buildings: the wooden Trinity Church (1551), St. Nicholas Church (1556), the Dormition Cathedral (1560), the St. Setgius Church (1604). The radial-circular fortress plan and the regular plan of an early 18th-19th provincial town in combination with the surrounding natural landscape creates unique exceptional beauty of the Svyazhsk complex boasting all the attributes of outstanding universal value.

The Sviyazhsk Historical-Architectural and Landscape Complex is a unique cultural landscape created by nature and people. It includes the settlement, retaining its shape, size, layout and elements of the 16th century fortress, the outstanding architectural ensemble of the 16th-early 20th century with unique 16th century wall paintings and the archaeological ‘wet’ cultural layer that, thanks to the island’s natural features, has preserved organic residues and contains materials dating back to the early iron age (1st millennium BC) until the 18th century AD. The Sviyazhsk complex was connected to Eurasian 16th-19th century geopolitical and historical events that played a key role in the formation processes of the Russian State and affected fundamentally the historical destiny of European and Asian peoples, dissemination of Christianity eastward. Since ancient times, being a sacred place for pagans in the region, it became the first Orthodox town in the North-Western point of dissemination of Islamic culture. Local residents follow religious traditions. Sviyazhsk was one of the first camps for political prisoners, as well as Gulag, in the Soviet era, and today is a place of memory of the victims of Stalin's repressions.

The Sviyazhsk Historical-Architectural and Natural Landscape Complex represents an outstanding landscape phenomenon of exceptional beauty and aesthetic advantages. The architectural and town-planning ensemble of Sviyazhsk is in harmony with the unique beauty of the vast surrounding natural areas with picturesque groves of trees of the Kuibyshev Reservoir, islands and banks of the Volga River and Sviyaga River. The graceful silhouette of Sviyazhsk accented by its reflection in the smooth water surface and its three-dimensional spatial composition that was not distorted by clashing modern large buildings lets it be seen from and water from the distance of 25 km. Its silhouette, scale, natural and organic in its unity, underline the originality and attractiveness of the image of the island town, produce a strong emotional impression and represent the aesthetic basis of Sviyazhsk’s historical-cultural, environmental and expositional capacity.

In 1998, Sviyazhsk was nominated by the Russian Federation in one application with the Kazan Kremlin and Bulgar for inclusion on the Preliminary List of the World Cultural and Natural Heritage as a complex of 16th-ealry 20th century buildings. During the preparation, scientists and experts prepared materials for nomination of the Sviyazhsk Cultural Landscape Complex by criteria iv, vi and vii. The nomination was submitted to the UNESCO World Heritage Center by February 1, 2012 and is currently the only site in the Russian Federation presented as a cultural landscape. Sviyazhsk is of outstanding universal value not only in accordance with the cultural criteria, but also because of its combination of sustainable cultural and landscape-natural components. The understanding of continuity, integrity and value of cultural and natural heritage of Sviyazhsk as a diverse site and a systemic formation the elements of which cannot be saved without regard to each other and to the environment is a priority in the management of this territory.

In October 2012, ICOMOS expert Prof. Gergely Nagy and IUCN expert Prof. Kalev Sepp carried out examination of Sviyazhsk in order to assess its eligibility against UNESCO criteria.





Ensemble historico-architectural de paysages naturels de Sviajsk

L’île-cité de Sviajsk se trouve dans la Fédération de Russie, sur le territoire de la République du Tatarstan à 30 km de Kazan. Située au confluent de la Volga, de la Sviaga et de la Shchuka, à la frontière de deux types biologiques de sol: zone plate de la taiga et celle de la forêt-steppe, elle se compose des îles et des espaces d’eau du golfe de Sviajsk. Au-dessus des miroirs des eaux se dresse une île, témoin géologique où se trouve un ensemble architectural d’une ancienne ville-forteresse. Sa surface est de 64, 37 hectares, sa zone tampon est de 9136, 63 hectares. La population de Sviajsk est de 247 habitants. Le musée architectural d’Etat des arts plastiques «Ile-cité de Sviajsk » a été créé sur la base de Sviajsk. Ce musée est financé par le budget de la République. La zone tampon adjacente inclut la réserve de biosphère Voljsko-Kamski placée sous la juridiction de l’UNESCO à partir de l’année 2007 et financée par le budget fédéral. Le concept de développement du musée d’Etat « Ile-cité de Sviajsk » est approuvé pour les années 2010 – 2019. Le projet global «Héritage culturel du Tatarstan: l’ancienne cité de Bolgar et l’île-cité de Sviajsk» est élaboré pour les années 2010 – 2015. Le Fond Républicain de la renaissance des monuments historiques et culturels et Le Conseil d’experts des savants et des spécialistes tatars, russes et étrangers reconnus a été créé en 2010 pour la mise en œuvre des travaux de conservation et de restauration des monuments et des éléments du paysage culturel.

Sviajsk a été fondée le 24 mai 1551 en tant que ville-forteresse (le premier nom était «Ivan - gorod» - rebaptisée à la fin du XVIe – début de XVIIe siècles). C’est un exemple unique dans le monde du peuplement en une fois et de la construction extra-rapide (en 24 jours) d’une grande ville-forteresse médiévale en bois. La ville a été construite d’après un plan prémédité et à partir de pièces préfabriquées et de matériaux préparés à l’ avance. Elle a gardé les dimensions, les formes et les bases de l’idée initiale d’urbanisme, l’intégrité de l’aménagement princial et de la composition des espaces ainsi que les liens entre les dominantes architecturales et le paysage. Elle a aussi conservé l’organisation fonctionnelle de l’ensemble, les composants historiques d’urbanisme entre le XVIe siècle et le début du XXe siècle et quelques bâtiments d’origine: l’église de la Sainte-Trinité (1551), l’église de Saint Nicolas (1556) et la cathédrale de l’Assomption (1560), l’église de Saint Serge (1604). Le plan radial circulaire d’une ville-forteresse, la structure régulière de planification d’un chef-lieu de district de la fin du XVIIIe siècle et du XIXe siècle et le paysage naturel créent une authenticité particulière et la beauté exceptionnelle de l’ensemble de Sviajsk possède des attributs de la valeur remarquable universelle.

L’ensemble historico-architectural des paysages naturels est créé par l’homme et la nature. Il comporte le bourg qui a gardé les formes, les dimensions, l’aménagement et les éléments d’une forteresse du XVIe siècle, l’ensemble remarquable architectural du XVIe siècle jusqu’au début du XXe siècle avec des fresques uniques du XVIe siècle et une couche archéologique culturelle « humide » qui représente l’integrité unique des restes organiques grâce aux particularités naturelles de l’île et contient les matériaux du Premier âge du fer (1000 av. J.-C.) jusqu’au XVIIIe siècle. L‘ensemble de Sviajsk est relié avec les événements historiques et géopolitiques du XVIe au XIXe siècles, il a joué un rôle clé dans le processus de la formation de l’Etat russe et a influencé radicalement le destin historique des peuples européens et asiatiques par la propagation du christianisme vers l’Ouest. Restant depuis des temps immémoriaux un endroit sacré pour la population paїenne de la région, Sviajsk est devenue la première ville orthodoxe construite sur le point le plus extrême au nord-ouest de la région d’expansion de la culture islamique. Les traditions religieuses sont toujours respectées par les habitans lоcaux. Sviajsk est devenue un des premiers camps pour des prisonniers politiques et incarnait le Goulag à l’époque soviétique. C’est un lieu de triste mémoire des victimes des répressions de Staline.

L’ensemble historico-architectural de Sviajsk représente un phénomène remarquable de paysages d’une beauté exceptionnelle et de valeur esthétique. L’ensemble architectural de Sviajsk crée une harmonie avec des espaces naturels étendus, uniques par leur beauté, avec des petits bois pittoresques, des îles du réservoir de Kouibychev et les rives de la Volga et de la Sviaga. L’élégance de la silhouette de Sviajsk est accentuée par son reflet dans le miroir des eaux, la composition d’espaces n’est pas altérée par de grandes constructions modernes discordantes. Tout cela permet de la voir et de la percevoir dans un rayon de 25 kilomètres depuis les chemins terrestres et les voies d’eau. La silhouette, les proportions, le caractère naturel et organique soulignent en unité l’originalité et l’attractivité de l’image de cette île-cité, produisent une impression très forte et représentent une base esthétique de son potentiel historique, culturel et écologique.

En 1998 Sviajsk a été proposée par la Fédération de Russie, à l’inscription sur la liste préalable du patrimoine mondial culturel et naturel avec le Kremlin de Kazan et la cité de Bolgar. L’île-cité de Sviajsk a été présentée comme un ensemble de constructions urbaines datant du XVIe au début du XXe siècle. Les savants et les spécialistes ont préparé le dossier pour la nomination selon les critères IV, VI, VII en tant qu’ensemble de paysages culturels de Sviajsk. La présentation a été transmise au Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO vers 1er février 2012 et au jour d’aujourd’hui c’est le seul site de la Fédération de Russie présenté comme un paysage culturel. Sviajsk possède une valeur universelle remarquable non seulement conformément aux critères culturels mais aussi grâce à l’union très forte des composants culturels et naturels. Parmi les points prioritaires dans la gestion de ce territoire il faut mettre l’accent sur la compréhension de la continuité, de l’intégrité et de la valeur unique des héritages culturel et naturel ; la perception de Sviajsk en tant qu’un site multiforme et une entité de système dont les éléments ne peuvent pas être conservés hors des liens entre eux et les rapports avec l’environnement.

Au mois d’octobre 2012 l’expert de l’ICOMOS, professeur Gergely Nagy et l’expert de l’IUCN, professeur Kalev Sepp ont examiné l’île de Sviajsk pour évaluer la conformité du site aux critères de l’UNESCO.

Last updated: Apr, 05, 2013, 17:57
Copyright © 2003-2017
If you see a mistake, please select the word or sentence and press CTRL+ENTER
Яндекс цитирования